Au moins 5.500 personnes ont reçu des doses excessives de radiations lors de radiothérapies dans un hôpital d'Epinal, dans l'est de la France, entre 1987 et 2006, a indiqué lundi la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, dans la plus grave affaire de ce type survenue dans le pays.

La catastrophe d'Epinal, au bilan longtemps imprécis, est le fruit de défaillances à répétition, notamment une mauvaise utilisation d'appareils de soins et une formation insuffisante des opérateurs. Quelque 7.500 personnes ont été traitées au service de radiothérapie d'Epinal entre 1987 et 2006, mais environ 2.000 d'entre elles n'ont pu être jointes du fait de leur décès ou d'un changement d'adresse, a précisé le directeur de l'hôpital Jean-Monnet d'Epinal, Gilbert Hangard. Parmi ces victimes, 24 ont été très fortement irradiées pendant le traitement d'un cancer de la prostate, dont cinq sont décédées des suites des surdoses. Les autres victimes ont été exposées à des surdoses moins fortes. (GFR)

21/04/2008 20:07

Source: http://www.levif.be/belga/generale/78-6-46071/france5-500-victimes-de-surirradiations-dans-un-hopital-d039-epinal.html