L'AMF a annoncé samedi que la famille Halley, premier actionnaire du numéro deux mondial de la distribution, était descendue de plus de 23% à 12,34% des droits de vote. Une mesure qui intervient alors que le pacte d'actionnaire qui lie les membres de la famille Halley doit prendre fin mardi. Du changement dans l'actionnariat de Carrefour. Dans un avis publié samedi, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé que la famille Halley, qui était directement et via des sociétés qu'elle contrôle le premier actionnaire du numéro deux mondial de la distribution Carrefour, est descendue de plus de 23% à 12,34% des droits de vote.

"Ces franchissements de seuils résultent de la mise au porteur de titres nominatifs bénéficiant d'un droit de vote double", a précisé l'AMF. Cette annonce n'est toutefois pas une surprise : les membres de la famille Halley avaient annoncé le 5 mars dernier qu'ils allaient mettre fin à leur pacte au sein du groupe Carrefour, laissant la voie libre à Bernard Arnault et au groupe américain Colony Capital pour devenir les maîtres du groupe français.

Jusqu'alors premier actionnaire du groupe avec plus de 13% du capital et plus de 23% des droits de vote, les nombreux membres de la famille Halley avaient redonné la liberté à chacun d'agir à sa guise et de pouvoir revendre ses actions sans en référer aux autres.

Leur participation reste néanmoins inchangée, à plus de 13% du capital au total, répartis entre les actionnaires individuels membres de la famille (2,27%) et trois sociétés de participations que la famille contrôle (10,94% au total). La fin du pacte d'actionnaires, effective mardi, avait fait de Blue Capital le premier actionnaire, avec 10,7% du capital.

Source: http://www.latribune.fr/info/Carrefourla-famille-Halley-descend-a-12-34des-droits-de-vote-~-IDCD8FE3360A0B1DA0C12574380031917D La Tribune.fr - 27/04/08 à 11:59